Traduction de la lettre de la GLUA

Published on by Winnie

Texte de la lettre envoyée par le Grand Secrétaire de la Grande Loge Unie d’Angleterre aux

Grands Maîtres Provinciaux, Grands Secrétaires Provinciaux, Grands Surintendants Provinciaux,, Grands Maîtres de Districts, (à titre d’information), Grands Scribes E Provinciaux et de Districts (à titre d’information).  

Reçu par LML in English  le 21 juillet 2011. Traduit par Arturusrex

 

 

 

United Grand Lodge of England,

Freemasons' Hall, 

Great Queen Street, London Ve2E 5AZ 

 

Objet: "GRANDE LOGE NATIONALE FRANÇAISE"


le 20 juillet 2011

Lors de la Communication Trimestrielle de la Grande Loge, le Président du Conseil d’Administration a prononcé une déclaration  concernant la turbulence au sein de la Grande Loge Nationale Française  et il a signalé que le Conseil d’Administration continuera à suivre la situation de près.

Le Conseil regrette que la situation interne de la GLNF se soit détériorée au point que quelques 600 loges ou plus se sont dissociées d’avec ladite Grande Loge ou ont signalé leur intention de le faire. Ceci implique que pour nos Loges, il est désormais impossible de savoir  quels sont les maçons français qui peuvent visiter nos Loges en toute régularité et quels sont ceux qui ne le peuvent pas.

L’Harmonie au sein des Loges et parmi les Maçons figure depuis toujours parmi les us et coutumes  de la Franc-maçonnerie. Il s’agit d’un des principes fondamentaux portés à l’attention des candidats lors de leur initiation, d’un principe, en fait, tellement fondamental qu’il n’a jamais paru nécessaire d’en faire l’objet d’une Règle dans le Livre des Constitutions, quoique « les Anciennes Charges, (ou Devoirs) »,   qui figurent comme partie intégrante du Livre des Constitutions, encouragent le culte de l’amour fraternel, « en évitant toutes formes de disputes et de querelles et de médisance. »

Le Conseil est d’avis que la GLNF est peut-être en infraction par rapport au Paragraphe 8 des Principes pour la Reconnaissance d’une Grande Loge (également partie intégrante du Livre des Constitutions) :

« Que les principes des Ancients Landmarks et les us et coutumes du Métier soient strictement observés ».

Alors que les preuves d’une dysharmonie considérable au sein de la GLNF sont accablantes, le Conseil est à présent réticent à recommander  le retrait de la Reconnaissance, mais au moment de soumettre son Rapport à la Grande Loge, lors de la Communication Trimestrielle du mois de septembre, il recommandera que nos relations avec la GLNF soient suspendues.

Les conséquences de cette suspension seront les suivantes :

nos frères ne seront plus autorisés à visiter ni à s’affilier à des loges de la GLNF ; et

nos loges ne seront plus autorisées à élire comme frère affilié ni à recevoir comme visiteur quelconque frère membre cotisant d’une loge de la GLNF, sauf si celui-là est en même temps membre cotisant d’une loge de la GLUA  ou d’une autre Grande Loge, sauf la GLNF, si elle est reconnue par la GLUA.

 

 

Cette suspension n’obligera aucun de nos frères déjà membre de Loges sous la juridiction de la GLNF à démissionner de ces loges, ni n’empêchera ces frères de continuer à se prévaloir, en tant que membres de loges de la GLNF, des mêmes droits, y compris celui de la visite, que la GLNF leur accorde.

Le Conseil espère que, bien qu’une suspension formelle de relations avec la GLNF ne puisse être concrétisée avant la tenue de Grande Loge du 14 septembre, vous encouragerez les frères de vos loges à agir dès à présent conformément à ces futures restrictions comme si elles étaient déjà en vigueur.   

Si vous, ou votre Grand Secrétaire Provincial à qui nous envoyons une copie de cette letter, avez des questions de n’importe quel ordre concernant la portée, l’étendue ou les effets de ces restrictions, veuillez contacter l’Assistant Grand Secrétaire (...@ugle.org.uk; tel nr).

 

Il va sans dire que le Conseil espère que l’harmonie sera restaurée d’ici peu au sein de la GLNF et qu’ainsi nous puissions reprendre nos relations normales avec nos frères de France.

Sincèrement et fraternellement
Grand Secretary

Comment on this post

Maurice Delort 07/22/2011 09:05


We, masons from Cantal(4 lodges, about 100 brethren),are meeting on Monday25th to have a common attitude: we are going to "suspend our obedience to Mr Stifani-so called Grand Master- that we
consider fully responsible for the disharmony which reigns in the GLNF. Actually, we think this dsharmony is only beteween Mr Stifani and his few "accomplices" and thousands of brethren who are
calling the U.G.L.E for help. No need to say how we are attached to our rules and regularity. To all brethren in the world:" HELP!". help us get rid of Mr Stifani and a few cowans whose aim is
destroying regular Masonry in France.


Winnie 07/22/2011 09:37



Thank you Brother Maurice, thanks to all your Brethren in the Cantal Department for having the courage to stand up and be counted. The wave of resistance to
the stifani reign of tyranny is growing every day.


To all Brethren anywhere in the Masonic world who read this. Please contact your own grand Lodge at the very highest possible level and encourage the support
of the GLNF Brethren who have been suffering since december 4th, 2009